Permis A1 (Moto ou Scooter)


Dès 16 ans, passez votre premier permis A1 pour conduire une motocyclette de 125 cm3 d’une puissance inférieure ou égale à 11 Kw ou 15 ch.

Attention ! Si vous n’avez pas de permis, vous devez obligatoirement passer l’épreuve du code de la route spécial 2 Roues (ETM).

Les épreuves

I : Examen hors circulation (plateau)

1 – Poussette

2 – Un parcours réunissant :

1 Parcours à Allure Lente

1 Freinage d’urgence

1 Slalom ou 1 Évitement

Parcours réunissant :
17 cônes orange, 5 cônes bleus et 4 piquets

Exercice à réaliser

  • Aller en 3ème minimum*• Demi-tour• Retour en 3ème minimum*• Passage en C6 à 50km/h minimum• Arrêt avant la ligne C5 piste sèche• Arrêt avant la ligne C4 piste humide• Fin exercice moto arrêtée* sauf véhicule équipé d’un changement de vitesse automatique

3 – exercice de slalom et d’évitement

Exercice à réaliser

  • Slalom en 3ème minimum*• Passage en C7 à 40 km/h minimum• Demi-tour*• Retour en 3ème minimum*• Passage en C6 à 50km/h minimum• Évitement en 3ème minimum*• Arrêt de précision en 3ème dans la zone• Fin exercice moto arrêtée* sauf véhicule équipé d’un changement de vitesse automatique

II : Examen en circulation

Évaluation de conduite sur une durée de 35 minutes. Circulation en agglomération et sur autoroute.


PROGRAMME DE FORMATION

La formation théorique (ETM)

La formation théorique (ou ETM) porte sur la connaissance concernant la circulation et la conduite d’un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur

Cette formation (entraînement au code) pourra être suivie dans :

Les locaux de l’école conduite ainsi que dans les locaux des écoles de conduite partenaires, à savoir : Auto-école Nancéienne (Fbg des 3 Maisons – 54000 Nancy) et Auto-école Désilles (Cours Léopold – 54000 Nancy)

Avec en support :

DVD ; Tableau Blanc ; Box Internet « Spécial Code » ; Smartphone, Tablette ou Boîtier « Spécial Code » ; Livre de Code ; Applications multimédia ; Enseignant(e) de la Conduite et de la Sécurité Routière.

La formation théorique porte sur :

  • La vigilance et l’attitude à l’égard des autres usagers de la route ;
  • Les effets dus à la consommation d’alcool, de drogues, de médicaments sur la conduite ;
  • L’influence de la fatigue sur la conduite ;
  • Les risques liés aux conditions météorologiques et aux états de la chaussée ;
  • Les usagers vulnérables ;
  • Les spécificités de certaines catégories de véhicules et les différentes conditions de visibilité de leurs conducteurs ;
  • Les gestes de premiers secours ;
  • Les précautions à prendre en montant et en quittant le véhicule ;
  • Le transport de personne et d’un chargement ;
  • La réglementation relative à l’obligation d’assurance et aux documents administratifs liés à l’utilisation du véhicule.

Les cours thématiques seront dispensés :

Dans les locaux de l’école conduite ou dans les locaux des écoles de conduite partenaires, à savoir : Auto-école Les Arcades (Bouxières-aux-Dames) et Auto-école Désilles (Cours Léopold à Nancy) ;

Et par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité.

Les thématiques traitées sont les suivantes :

  • L’équipement du motard ;
  • Comment choisir sa moto ;
  • Les risques liés à la conduite des motocyclettes ;
  • Les effets dus à la consommation de drogues, d’alcool et de médicaments sur la conduite ;
  • La pression sociale (travail, publicité, etc.) ;
  • La pression des pairs.

La formation pratique

La formation pratique porte sur la conduite d’un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques de la route.

Quatre compétences sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation :

– maîtriser le maniement du deux-roues motorisés ;

– appréhender la route et circuler dans des conditions normales ;

– circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers ;

– pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.

Chaque compétence et sous-compétence seront traitées en abordant les points suivants :

– le pourquoi ;

– le comment ;

– les risques ;

– les influences de l’entourage et du mode de vie de l’élève ;

– les pressions exercées par la société, telles que la publicité, le travail, etc. ;

– l’auto-évaluation.